Enduit et peinture

Toujours en quête de nouveautés, l'entreprise grâce à son expérience a su développer un travail soigné et minutieux. DECO PETREL vous propose un choix de couleurs personnalisées et uniques pour embellir votre intérieur et créer une ambiance chaleureuse parmi un large choix de produits.

Habiller vos murs, vos boiseries, leurs donner le charme de l'authentique ou un second souffle de vie, DECO PETREL met en scène votre intérieur et le sublime. Pour les particuliers comme pour les professionnels, nous créons la scénographique de vos murs et des éléments qui les composent. Habiller un escalier, une frise murale, une porte, des colonnes, une niche pour les mettre en valeur ou créer des différences de plans et jouer ainsi sur les perspectives, votre intérieur peut-être totalement transformé.

Découvrez et choisissez les peintures qui vous conviennent pour décorer votre maison ou votre appartement. Le choix des peintures traditionnelles et écologiques pour le plus grand respect de l’environnement :

• Préparation des supports à base de divers enduits
• Isolation des fissures
• Peinture intérieur et décorative, tous les aspects et couleurs possibles
• Peinture mate, satinée, velours
• Illustration, nuancier de couleurs
• Revêtement mural et papier peint

L'espace d'un lieu peut être complètement modifié par l'habillage de vos murs, le travail de la lumière, des perspectives, la noblesse de la matière, agrandir ou rétrécir un espace pour mettre en valeur une zone, ou au contraire lui faire déporter le regard, tel est notre travail.

Nos savoir-faire redéfinissent votre intérieur avec chaleur et élégance.


Stuc

Le stucco ou stuc est un enduit décoratif à base de chaux aérienne et de poudre de marbre (ou sable blanc de marbre). Son aspect brillant et lisse rappelle celui du marbre, d’où son autre appellation « enduit marmorino ou stuc marbre ». Le stuc est un bel enduit de finition.

Réaliser un mur en stucco est un peu délicat à mettre en œuvre. En effet, le stucco demande une certaine technique et un temps de réalisation conséquent : trois à sept couches, de plus en plus fines et lissées ou « ferrées », sont traditionnellement appliquées sur le mur.

Le stucco peut s’appliquer sur tous les supports (bruts et poreux), sauf sur ceux déjà enduits de ciment ou déjà peints avec une résine de synthèse. Sur du plâtre ou du placoplâtre, la chaux risque de fariner et de se décoller. Une sous-couche de peinture minérale mate est alors indispensable.

Égrenez les peintures brillantes ou satinées et appliquez une sous-couche de peinture minérale avant de réaliser le stucco.

Dans l'Antiquité, les stucs étaient faits semble-t-il de chaux et de poudre de marbre blanc.
La recette disparaît après la chute de l'empire Romain pour réapparaître en Italie au XIVème siècle. IL s'impose à la Renaissance, le stuc est introduit en France par François Ier pour la décoration de Fontainebleau.

Le stuc peut donner des effets marbrés ou nuageux, des effets de matière dans des couleurs vibrantes, chaudes ou froides mais toujours vivantes, mouvantes, selon la manière de traiter la surface. La finition des stucs se fait par ferrage à la langue de chat; le résultat est plus ou moins brillant selon la planéité de la surface et le serrage. On peut faire une finition à la cire qui va foncer la teinte, augmenter la brillance mais en même temps diminuer la porosité. Actuellement, pour augmenter et enrichir l'effet "déco", on utilise des cires adjuvantes de poudre d'or ou d'argent ayant des effets incomparables sur des teintes chaudes comme la gamme des rouges ou froides comme les gris bleutés.



Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work
Recent Work

Patines sur meubles

Les meubles sont peints depuis l'Antiquité, d'abord pour protéger le bois, ensuite pour les rendre agréables à l'œil. Les sarcophages égyptiens sont parmi les premiers "objets" peints. Hormis ces sarcophages, il ne nous reste que peu d'exemple de mobilier peint, parce que le bois est putrescible et inflammable. En Europe le mobilier peint apparaît à la fin du Moyen-Age. Il ne nous en reste que peu d'exemple pour les raisons citées ci-dessus. On peut cependant voir des exemples de meubles peints dans les enluminures et sur certains tableaux de la Renaissance, en particulier les Annonciations. Il y a eu des meubles peints à toutes les époques et dans tous les pays. Les plus richement décorés et peints parfois par des "Maîtres" se trouvaient bien évidemment dans les Cours Royales ou Princières, mais la bourgeoisie et même la campagne n'y échappa pas. La facture de ces meubles bien que moins subtile et riche garde l'empreinte d'un style frais et charmant à l'origine de ce qu'on appelle aujourd'hui la peinture paysanne.

Que d'inspiration à retrouver dans les meubles peints suédois, norvégiens, hollandais, suisses et bien sûr autrichiens et slaves pour ne citer que ceux-là. C'est illimité car chaque vallée avait son propre style. En France, la culture du meuble peint est plus restreinte sauf dans certaines régions où il y a eu une influence, italienne comme en Provence et à Uzès, ou suisse et italienne comme en Savoie. Mais il y a eu aussi les armoires peintes en rouge et cloutées en Bretagne, des coffres peints à Rouen dont l'origine est inconnue. La Chine et Le Japon quant à eux furent copiés dès le 17ème siècle et la découverte de l'Amérique transposa aussi cet art sur ce continent.

Patines sur meuble et boiserie – la transformation de vos meubles !

Elles sont très utiles en décoration pour donner à une surface lisse un aspect travaillé. Elles peuvent être faites dans des techniques à l'huile ou à l'eau celle-ci supplantant peu à peu l'huile surtout depuis l'apparition de medium tel que le retardeur. En effet, celui-ci allongeant le temps de séchage de la peinture acrylique permet de lui donner de sympathiques effets.

Elles peuvent être mouchetées, nuagées, lissées, marbrées, veinées; la panoplie est immense car elle laisse libre cours à l'imagination et au savoir-faire, à l'ingéniosité aussi qui permet de détourner divers "instruments" comme le papier, le chiffon, le plastique, les peignes, les brosses et d'autres encore. La liste est grande car une patine chiffonnée avec un tissu de lin n'aura pas le même aspect qu'une patine au tampon de velours. On peut ainsi rechercher des effets plus ou moins doux, ou plus ou moins rustiques en fonction du lieu et de sa décoration.

La patine sur meuble réveille le charme de l'ancien et s'accorde parfaitement avec des murs habillés de stuc, de tadelakt ou de patine à la chaux. Si les meubles sont une évidence pour la patine à l'ancienne, vos boiseries le sont tout autant, les cuisines, les portes, les fenêtres, tous les éléments en bois peuvent être patinés.



Faux bois

Le faux bois est une technique importante du métier très apprécié depuis longtemps, séduisant par son raffinement, il impose chez le peintre en décors un sens de l’observation aiguisé, ainsi qu’une justesse d’interprétation dans les tons et mouvements différents entre chaque essences de bois.

Faux marbres

Les faux marbres sont employés dans la décoration depuis l'Antiquité. La pierre était réservée aux temples et aux palais. Le commun des mortels, même s'il était riche ne pouvait pas utiliser de marbre. Il fallait bien trouver un stratagème pour simuler de somptueux décors.

Cette « reproduction » se fit d'abord en reprenant simplement l'aspect de marbrures dirigées dans un certain sens pour donner une trame, une texture. Ils sont devenus de plus en plus réalistes et les réalisations d'artistes du XXème siècle sont vraiment à s'y méprendre. Aux siècles précédents, les faux marbres devaient ressembler aux marbres d'origine tout en laissant entrevoir que c'étaient une peinture. C'est le propre des faux-marbres italiens; en France, on s'est attaché à davantage de réalisme.

Trompe l’oeil

La trompe l'œil architectural correspond au besoin des hommes de faire entrer la nature les entourant dans leurs demeures. C'est une ouverture sur le monde extérieur par une porte ou une fenêtre ouverte, une volée d'escaliers menant dans des jardins extraordinaires, une succession d'arcades, ou une fausse porte dérobée par une tenture permettant d'accéder à un espace imaginaire.

Au début, tout semble être représenté sur un même plan, puis à la Renaissance apparaissent les prémices de la perspective. A partir de ce moment-là, la trompe l'œil éclate véritablement. Il peut recouvrir tout ou une grande partie de murs et devenir un Panoramique. Au XIXème siècle ces Panoramiques sont transposés sur du papier peint. Les couleurs se juxtaposent mais ne se mélangent pas. Il n'y a pas de fondu entre les couleurs, c'est l'œil du spectateur qui fait le dégradé.


Obtenez un devis gratuit / Besoin d'aide? / Contactez-nous